Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Veuillez cliquer ici pour accéder à mon RSS FEED
Veuillez cliquer ici pour m'emvoyer un message avec vos remarques!
Haut de page
Retour sur la page d'accueil de mon site - OUVRE UNE NOUVELLE FENÊTRE)
André PÉPIN, Cliquer sur la photo pour une vue agrandie et les références
Kopf Bild Pepin Andre 155 250
Courte biographie
1907 - 04.06.1985
Flûtiste et pédagogue de nationalité suisse

Le flûtiste André Pépin est très souvent présent dans les enregistrements de l'OSR effectués sous la direction d'Ernest Ansermet (à mentionner particulièrement les passages solo comme par exemple dans le Prélude à l'Après-midi d'un faune et la suite de Daphnis et Chloe): il a été premier flûte solo de l'Orchestre de la Suisse Romande pendant près de 40 ans, de 1932 à 1971.

"[...] Avec les "bois" Henri Helaerts, Léon Hoogstoel et Paul Dennes, ils formaient à eux quatre la plus exceptionelle équipe de souffleurs de l'ensemble [...]" (1).

Son successeur à l'OSR fut le flûtiste genevois Jean-Claude Hermenjat (5) (c'est en fait François Perret que Wolfgang Sawallisch voulait choisir pour succéder à André Pépin, mais François Perret déclina cette offre, pour pouvoir poursuivre une carrière indépendante (4)).

Pour le disque, comme soliste, André Pépin a enregistré entre autres le Concerto KV 314 de Mozart, la Suite No 2 BWV 1067 de Bach et, bien entendu, le Prélude à l'Après-Midi d'un Faune de Debussy, 1951, le Prélude à l'Après-Midi d'un Faune de Debussy, 1957, tous avec l'OSR sous la direction d'Ernest Ansermet.

Il a aussi participé à 4 enregistrements d'oeuvres de Bach avec l'Orchestre de Chambre de Stuttgart sous la direction de Karl Münchinger - BWV 1047, BWV 1049, 11/1949, 1050, 04/1950, BWV 1067, 10/1950 -, tous parus sur disques Decca.

En 1935 il est nommé professeur de flûte au Conservatoire de Genève, en 1977 - ayant atteint la limite d'âge - professeur honoraire (3), en même temps que deux autres professeurs bien connus chez nous: Eric Schmidt (doyen des classes de piano) et Franz Walter (classe de quatuor à cordes).

Pendant sa longue carrière il a a été membre ou président de divers concours, entre autres ceux de Genève et Montreux (Concours international de flûte).

André Pépin a également composé, par exemple - pendant la guerre déjà - une Petite rhapsodie pour flûte et piano, qui servit de lecture à vue lors de concours internationaux, en 1944 un Impromptu destiné au Concours de Genève, un Hommage à Dinu Lipatti, un Concertino pour flûte et piano, une Aria sur le 1er Prélude du Clavecin bien tempéré de Bach pour flûte et piano (2).

(1) Journal de Genève, 06.06.1985, page 10
(2) Journal de Genève, 24.12.1980, page 12
(3) Journal de Genève, 28.06.1977, page 10
(4) Journal de Genève, 26.03.1974, page 13
(5) Journal de Genève, 22.10.1971, page 16

Retour au répertoire André PÉPIN



L'une des très rares photos du jeune André PÉPIN, publiée entre autres dans le programme de la saison 1940-1941 de l'Orchestre de la Suisse Romande, voir sous ce lien pour le programme complet