Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Veuillez cliquer ici pour accéder à mon RSS FEED
Veuillez cliquer ici pour m'emvoyer un message avec vos remarques!
Haut de page
Retour sur la page d'accueil de mon site - OUVRE UNE NOUVELLE FENÊTRE)
Recto de la pochette du disque MMS-153, cliquer pour une vue agrandie
Etiquette Recto du disque MMS-153, cliquer pour une vue agrandie
Etiquette Verso du disque MMS-153, cliquer pour une vue agrandie
Recto de la pochette du disque MMS-153, édition allemande, cliquer pour une vue agrandie
Etiquette Recto du disque MMS-153, édition allemande, cliquer pour une vue agrandie
Etiquette Verso du disque MMS-153, édition allemande, cliquer pour une vue agrandie
Kopf Bild Goehr 155 250
Camille SAINT-SAËNS
Le Carnaval des animaux, grande fantaisie zoologique,
pour deux pianos, deux violons, alto, violoncelle,
contrebasse, flûte, clarinette, harmonica et xylophone
Jean ANTONIETTI, Isja ROSSICAN, pianos
Netherlands Philarmonic Orchestra
Walter GOEHR
1953, MMS-153

Le Carnaval des animaux est une suite musicale que Camille Saint-Saëns composa au début de 1886. Elle est formée de morceaux descriptifs assez courts, avec deux pianos tenant le rôle principal, les autres instruments se distinguant dans les diverses pièces, par exemple dans une parodie de l'éléphant pour la contrebasse, la flûte dans le Coucou et dans une Volière, le xylophone dans les Fossiles, le violoncelle dans une très célèbre pièce donnant vie à un cygne avançant majestueusement sur l'eau calme d'un étang.
Dans la première édition de la partition parue en 1922 chez Durand et Cie, fut publiée la notice suivante:

"[...] C’est en février 1886 que fut composé "LE CARNAVAL DES ANIMAUX". L'auteur voulait l'offrir comme surprise au concert annuel du Mardi-Gras du violoncelliste Lebouc, gendre du fameux chanteur Nourrit. Saint-Saëns avait eu jadis l’intention d'écrire ce Carnaval pour ses élèves de Niedermeyer, mais le temps lui avait fait défaut. Les artistes qui interprétèrent l'oeuvre, avec Lebouc, pour la première fois, furent Saint-Saëns, Diémer, Taffanel, Turban, Maurin, Prioré, Dailly et Tourcy.

Quelques jours plus tard, le CARNAVAL DES ANIMAUX était repris à la Société de "La Trompette", chez Lemoine, pour fêter la Mi-Carême, et le bruit en venait jusqu aux oreilles de Liszt, de passage à Paris, qui fit demander par Madame Viardot s'il lui serait possible d’entendre chez elle la fantaisie zoologique le 2 Avril suivant; la séance eut lieu dans la plus stricte intimité.

L'auteur, après avoir permis, pendant quelques années, l'audition de cette oeuvre dans des conditions spéciales d'exécution, l'avait, par La suite, défendue. Une disposition spéciale de son testament a levé l'interdit et permis l'édition de cette fantaisie charmante, où la musique exquise se mêle â la plaisanterie de bon aloi.

Maintenant, quelques mots de musicographie:

Dans le No IV, "TORTUES", l’auteur s'est servi de deux motifs d'"ORPHÉE AUX ENFERS" d'Offenbach, qu'il a orné de ses harmonies. Il s'agit d'abord d’un extrait du ballet final et ensuite de quelques mesures du final du premier acte.

Dans le No "V, "L’ÉLÉPHANT", l'auteur emprunte quelques mesures au BALLET DES SYLPHES de LA DAMNATION DE FAUST, de Berlioz - avec un léger souvenir du SONGE D'UNE NUIT D'ÉTÉ de Mendelssohn.

Dans le No XII, "FOSSILES", interviennent des motifs de J'AI DU BON TABAC, AH VOUS DIRAI-JE MAMAN, LA DANSE MACABRE, PARTANT POUR LA SYRIE, et l'air de Rosine du BARBIER DE SEVILLE.

Nous profitons de l'occasion qui nous est offerte ici pour remercier MM. Heugel et Costallat et Cie pour l'autorisation qu'ils ont bien voulu nous donner de reproduire les quelques mesures d'ORPHÉE AUX ENFERS et de LA DAMNATION DE FAUST.

Les Éditeurs
[...]"

C'est donc pourquoi les premières auditions intégrales publiques n'eurent lieu que les 25 et 26 février 1922 - après le décès de Camille Saint-Saëns - aux Concerts Colonne sous la direction de Gabriel Pierné, avec Gaston Blanquart à la flûte (les noms des pianistes donné sur le site de l'IMSLP sont erronés).

Une courte description des différentes parties publiée au verso de la pochette de l'édition française du MMS-153:
MMS 153 Verso Extrait droit
Extrait du verso de la pochette du disque MMS-153, édition française
Pour plus de détails, voir par exemple cette page de Wikipedia.

MMS 153 Recto
Recto de la pochette du disque MMS-153, édition française
Cet enregistrement fait sous la direction de Walter GOEHR avec les pianistes Jean ANTONIETTI (20.01.1915, La Haye - 1994, Maastricht) et Isja ROSSICAN (1907 ou 1908, Vilna - 27.01.1968, Hilversum), est paru pour la première fois sur le disque Concert Hall CHS 1179, en juin 1953 selon la discographie de John Hunt - cette année de parution étant confirmée par différentes mentions de ce disque dans - par exemple - le Gramophone de septembre 1953 en page 14, ou le The Saturday Review du 25 juillet 1953 en page 48; on le retrouve aussi cité dans le 3e supplément du WERM 1953-1955. Il a été réédité sur le disque MMS 2886 (*), avec Pierre et le Loup de Prokofjew sur l'autre face - l'enregistrement d'Otto Ackermann paru auparavant sur le MMS-88.
(*) resp. sur SMS 2886, mais en fausse stéréo, produite électroniquement...

MMS 153 Recto D
Recto de la pochette du disque MMS-153, édition allemande
L'orchestre est nommé «Orchestre Philharmonique Néerlandais», il apparaît aussi sous le nom d'«Orchestre de la Société Philharmonique d'Amsterdam»: c'est un orchestre formé pour l'occasion - qui apparaît très souvent sur les disques Concert Hall & Sociétés affiliées - et non d'un précurseur de l'orchestre portant actuellement ce nom (Nederlands Philharmonisch Orkest), fondé bien plus tard, en 1985.
D'après cette page de Wikipedia c'est l'Orchestre Symphonique d'Utrecht (dont le chef à cette époque était Paul Hupperts) qui formait l'essentiel de ce «Netherlands Philharmonic Orchestra».

En juin 2012 j'avais restauré une réédition de cet enregistrement parue sur le disque Whitehall 33-5018, qui avait toutefois un bruit de fond très prononcé - un ronflement statique désagréable.
MMS 153 Etiquette 2 65c2fc DE
Étiquette verso du disque MMS-153, édition allemande
Entretemps j'ai obtenu plusieurs exemplaires du MMS-153 de la collection de Stefan KRAMER - que je remercie pour sa générosité - et qui ne présentent pas cet inconvénient. D'où cette nouvelle restauration, de qualité très nettement meilleure, qui remplace celle du Whitehall 33-5018.
MMS 153 Etiquette 2 65c2fc
Étiquette verso du disque MMS-153, édition française
Sur le recto du MMS-153 est la Suite Casse-Noisette, op. 71a, de Peter Tschaikowski, également sous la direction de Walter GOEHR.

Voici donc...


Camille Saint-Saëns, Le Carnaval des animaux, grande fantaisie zoologique, pour deux pianos, deux violons, alto, violoncelle, contrebasse, flûte, clarinette, harmonica et xylophone, Jean Antonietti, Isja Rossican, pianos, Netherlands Philarmonic Orchestra, Walter Goehr, 1953

     1. Introduction et Marche royale du Lion  01:48 (-> 01:48)
     2. Poules et Coqs                         00:52 (-> 02:40)
     3. Hémiones (Animaux véloces)             00:44 (-> 03:24)
     4. Tortues                                02:05 (-> 05:29)
     5. L'Éléphant                             01:50 (-> 07:19)
     6. Kangourous                             00:56 (-> 08:15)
     7. Aquarium                               01:14 (-> 09:29)
     8. Personnages à longues oreilles         00:44 (-> 10:13)
     9. Le coucou au fond des bois             02:19 (-> 12:32)
     10. Volières                              01:10 (-> 13:42)
     11. Pianistes                             01:17 (-> 14:59)
     12. Fossiles                              01:28 (-> 16:27)
     13. Le Cygne                              03:00 (-> 19:27)
     14. Finale                                02:03 (-> 21:30)

Provenance: MMS-153

que vous pouvez obtenir en....

pour un téléchargement libre, depuis mon site

14 fichiers FLAC, 2 fichiers CUE (*) et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

(*) 1 fichier CUE pour les fichiers décomprimés en WAV et 1 fichier CUE pour les fichiers comprimés FLAC, si votre logiciel peut utiliser directement les fichiers FLAC.


MMS 153 Etiquette 1 65c2fc
Étiquette recto du disque MMS-153


MMS 153 Etiquette 1 65c2fc DE
Étiquette recto du disque MMS-153, édition allemande