Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Veuillez cliquer ici pour accéder à mon RSS FEED
Veuillez cliquer ici pour mon adresse couriel
Haut de page
Retour sur la page d'accueil de mon site - OUVRE UNE NOUVELLE FENÊTRE)
Hans SWAROWSKY - Cliquer sur la photo pour une vue agrandie et les références
Hans Swarowsky portant l'ordre autrichien «Ehrenzeichen für Wissenschaft und Kunst», 16.09.1974 - Cliquer sur la photo pour voir l'original et ses références
Kopf Bild Swarowsky 155 250
Courte biographie
16.09.1899, Budapest - 10.09.1975, Salzburg
Chef d'orchestre et pédagogue de nationalité autrichienne

En 1910 Hans Swarowsky fait partie du choeur d'enfants dans la création de la 8e symphonie de Mahler sous la direction du compositeur, à Munich. Il étudie ensuite le piano auprès de von Sauer, Rosenthal, Busoni et Steuermann, et la direction d'orchestre auprès de Schalk et Weingartner, ainsi que l'histoire des Arts et la philosophie à l'Université de Vienne. Après avoir assisté à la représentation des Gurrelieder à l'Opéra de Vienne, il prend des cours privés auprès de Schoenberg, puis de Webern.

Après diverses activités musicales il est chef de choeur au "Wiener Volksoper", de 1927 "Kapellmeister" au "Landestheater Stuttgart", de 1932 à 1933 "Mus. Oberleiter" à Gera. De 1933 à 1934 il est "Staatkapellmeister" à Hamburg (Staatsoper et Philharmonie), de 1935 à 1937 à Berlin (Staatsoper unter den Linden, Staatskapelle).

Suite à des problèmes en Allemagne, il s'établit en Suisse et dirige l'Orchestre de l'Opéra de Zürich de 1937 à 1940. Il retourne toutefois en Allemagne, pour être assistant de Richard Strauss et de Clemens Krauss. Entre 1940 à 1944 il est actif comme dramaturge à Munich et au Festival de Salzburg, pendant cette période il est aussi engagé comme chef d'orchestre à Krakau (1943-1944), puis à Stuttgart (1945-1946). De 1945 à 1947 il est chef principal des "Wiener Symphoniker" (Herbert von Karajan va être son successeur à ce poste), de 1947 à 1950 il dirige l'opéra de Graz. De 1957 à 1959 il est chef principal de l'Orchestre national royal d'Écosse à Glasgow. (  Source de la plupart de ces données: une biographie qui fut publiée sur une page du site de l' Université de Vienne, mais qui ne semble plus être disponible.

En parallèle de ses activités de chef d'orchestre, il enseigne dès 1946 la direction d'orchestre à l'Université de musique de Vienne, en 1961 il y est nommé professeur et continue d'enseigner jusqu'à son décès. De nombreux chefs d'orchestre célèbres des dernières décennies ont suivi son enseignement, parmi lesquels on peut citer Claudio Abbado, Raffi Armenian, Jacques Delacote, Adam et Iván Fischer, Jesús López Cobos, Zubin Mehta, Peter Schneider, Miguel Gómez-Martínez, Mario Venzago, Theodor Guschlbauer, Heinrich Schiff, Giuseppe Sinopoli et Bruno Weil.

Le répertoire de Hans Swarowsky était avant tout constitué des classiques viennois - Haydn, Mozart, Schubert - et surtout Brahms, dont il était un spécialiste incontournable.

Avec certains enregistrements attribués à Hans Swarowsky, il faut toutefois faire attention: un de ses élèves, Alfred Scholz, a publié plusieurs enregistrements avec un orchestre nommé "Süddeutsche Philharmonie", ainsi qu'avec les Bamberger Symphoniker, en usurpant l'identité de plusieurs chefs, parmi lesquels hélas souvent Hans Swarowsky (ref: John F. Berky).


Hans SWAROWSKY

Hans SWAROWSKY

Retour au répertoire Hans SWAROWSKY