Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Veuillez cliquer ici pour accéder à mon RSS FEED
Veuillez cliquer ici pour m'emvoyer un message avec vos remarques!
Haut de page
Retour sur la page d'accueil de mon site - OUVRE UNE NOUVELLE FENÊTRE)
Kopf Bild Sternberg Jonathan 155 250
Le portrait illustrant l'en-tête est extrait du document  US 9608/1, ÖNB de la Bibliothèque Nationale de l'Autriche (Jonathan Sternberg, photo United States Information Service (USIS), 10.1951, Inventarnummer US 9608/1, ÖNB), dont provient également le portrait à droite, US 9608/2, ÖNB, photo United States Information Service (USIS), 10.1951.
Courte biographie
27 juillet 1919, New York - 8 mai 2018, Philadelphia, Pennsylvania
Chef d'orchestre américain, né de parents austro-russes

De 1929 à 1931 Jonathan Sternberg étudie le violon à l'Institut 'Musical Art' (l'actuelle 'Juilliard School'). Il poursuit ses études à la 'Manhattan School of music' et à l'Université de New-York, obtient son B.A. en 1939. Il continue d'étudier à la 'Graduate School of Arts and Science / New York University', ainsi qu'à Harvard, à côté d'une activité comme critique pour le 'Musical Leader' de Chicago. Il étudie la direction d'orchestre auprès de Leon Barzin et de Pierre Monteux.

Il donne son début le 7 décembre 1941 en dirigeant le 'National Youth Administration Orchestra of New York', un début de carrière toutefois brutalement interrompu par l'entrée en guerre des USA. À la fin de la guerre il dirige pour une saison l'Orchestre Symphonique de Shanghai.

Il retourne d'abord aux USA, qu'il quitte peu après pour Vienne, en 1947 il débute avec l'Orchestre Symphonique de Vienne. À côté de tournées en Europe, en Amérique du Nord et en Extrême-Orient, il travaille étroitement avec Howard Chandler Robbins Landon, un spécialiste de Haydn qui fonde la Haydn Society. Jonathan Sternberg fait toute une série d'enregistrements pour cette maison de disques, avant tout des oeuvres de Joseph Haydn et Wolfgang Amadeus Mozart, mais aussi des oeuvres de Schubert, Rossini, Prokofjew, Milhaud et Ives.

Jonathan Sternberg fait connaître en Europe des oeuvres de nombreux compositeurs (américains) contemporains: avec l'Orchestre RIAS de Berlin il donne ainsi de nombreuses premières européennes, comme par exemple la Sérénade de Bernstein, le concerto pour violon de Menotti, la 2e symphonie d'Ives. Avec d'autres orchestres il dirige les premières européennes d'oeuvres de Barber, Copland, Diamond, Benjamin Lees, ainsi que des premières mondiales, entre autres la première symphonie de Ned Rorem et la 6e symphonie de Lazlo Lajtha.

Principales étappes de sa carrière:

- 1957-1958 Halifax Symphony Orchestra
- 1961-1966 Directeur musical et chef principal de l'Opéra Flamand (Vlaamse Opera) de Gand et Anvers
- 1966-1968 retour aux USA,Directeur musical et chef principal du Harkeness Ballet New York
- 1968-1969 Atlanta Municipal Theater
- 1969-1971 'visiting professorship of conducting' Eastman School of Music, Rochester, New-York
- 1971-1989 enseigne et dirige à la 'Temple University', Philadelphia PA
- 1989- 'lecturer' au Chesnut Hill College
- 2004-2008 directeur musical et artistique du 'Bach Festival of Philadelphia'

À côté des ces activités il est invité à diriger de nombreux orchestres en Europe. En janvier 2009 il reçoit le "Conductors Guild's Award for Lifetime Service", honorant sa longue activité au service de l'Art et de la direction d'orchestre.

Pour plus de détails, voir par exemple la page qui lui est dédiée sur le site www.bach-cantatas.com, et surtout ce splendide texte de Tanya Tintner (disponible comme fichier pdf), avec entre autres des détails très intéressants sur les enregistrements fait par Jonathan Sternberg dans les années 1950-1960.
Retour au répertoire Jonathan STERNBERG