Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Veuillez cliquer ici pour accéder à mon RSS FEED
Veuillez cliquer ici pour m'emvoyer un message avec vos remarques!
Haut de page
Retour sur la page d'accueil de mon site - OUVRE UNE NOUVELLE FENÊTRE)
Carl SCHURICHT, Paris, avril 1949, site PARISENIMAGES, © Boris Lipnitzki / Roger-Viollet, utilisation autorisée dans le cadre de l’illustration de sites internet personnels à vocation non commerciale
Carl SCHURICHT, Paris, avril 1949, site PARISENIMAGES, © Boris Lipnitzki / Roger-Viollet, utilisation autorisée dans le cadre de l’illustration de sites internet personnels à vocation non commerciale
Carl SCHURICHT, Paris, avril 1949, site PARISENIMAGES, © Boris Lipnitzki / Roger-Viollet, utilisation autorisée dans le cadre de l’illustration de sites internet personnels à vocation non commerciale
Carl SCHURICHT, Paris, avril 1949, site PARISENIMAGES, © Boris Lipnitzki / Roger-Viollet, utilisation autorisée dans le cadre de l’illustration de sites internet personnels à vocation non commerciale
Kopf Bild Schuricht 155 250
Portrait de Carl Schuricht illustrant cette rubrique:  Aufn.-Nr.: df_hauptkatalog_0154257, Datensatz-Nr.: obj 70232145, Eigentümer: Deutsche Fotothek
Les photos à gauche et à droite - Carl SCHURICHT, Paris, avril 1949 - proviennent du site  PARISENIMAGES , © Boris Lipnitzki / Roger-Viollet, utilisation autorisée dans le cadre de l’illustration de sites internet personnels à vocation non commerciale. À gauche: Numéro d'image: 73308-23, Numéro d'inventaire: LIP-2324-035 et Numéro d'image: 73307-28, Numéro d'inventaire: LIP-2324-007; à droite: Numéro d'image: 73308-16, Numéro d'inventaire: LIP-2324-028 et Numéro d'image: 73308-5, Numéro d'inventaire: LIP-2324-016.
Courte biographie
    03.07.1880, Gdansk (*)
07.01.1967, Corseaux-sur-Vevey
Compositeur et chef d'orchestre allemand
(*) Gdansk, Danzig en allemand (d’où Dantzig ou Dantzick en français), alors en Prusse-Occidentale.

"Einer Sache dienen ist besser, als sich ihrer bedienen - Servir une cause vaut mieux que s'en servir", cité d'après Bernard Gavoty et Roger Hauert, Ed. Kister, Genève, 1955, page 17: cette phrase bien connue de Carl Schuricht caractérise très bien sa vie, sa musique et la signification de Carl Schuricht pour le monde musical: il a toujours placé la musique au premier plan, et non sa propre personnalité.

Carl Schuricht est né dans une famille de musiciens, son père Carl Conrad Schuricht étant organiste et facteur d'orgues, sa mère la cantatrice Amanda Wusinowska.

Ses parents lui donnent une formation de pianiste, il commence de composer dès l'âge de onze ans. De 1901 à 1903 il étudie à la Hochschule für Musik de Berlin, la composition auprès d'Engelbert Humperdinck et le piano auprès d'Ernst Rudorff. Il poursuit ses études à Leipzig auprès de Max Reger.
C'est à Wiesbaden que Franz Mannstädt l'initie à la direction d'orchestre. Il débute comme répétiteur à l'Opéra de Mainz, il y est bientôt nommé Maître de Chapelle. Ses prochaines étappes sont Dortmund, Goslar et Zwickau, en 1909 il est nommé chef du "Ruehl'schen Gesangverein" de Frankfurt.

À partir de 1912 il est chef d'orchestre au Théâtre de Wiesbaden, dont il est le directeur musical (GMD, Generalmusikdirektor) de 1922 à 1944. Pendant cette période il dirige aussi des concerts symphoniques d'été à Scheveningen (1930-1939), le Leipziger Sinfonieorchester (chef titulaire de 1931 à 1933), le Choeur Philarmonique de Berlin (1944-1934), l'orchestre symphonique de la radio de Frankfurt (premier chef invité de 1937 à 1944), l'Orchestre Philarmonique de Dresden (1943-1944).

Carl Schuricht résiste aussi longtemps que possible à la pression de la politique musicale nazie, mais en 1944 il quitte quand-même l'Allemagne et s'établit en Suisse, chaleureusement accueilli par Ernest Ansermet. C'est à partir de la Suisse qu'il va alors mener une carrière de chef d'orchestre itinérant, de chef invité par de nombreux orchestres, jusqu'à son décès.

Le testament musical de Carl Schuricht est impressionant, constitué en partie d'enregistrements pour le disque - du temps du 78 tours il avait déjà enregistré une quarantaine d'oeuvres, après la guerre il enregistre de très nombreux 33 tours - mais aussi - en majeure partie - d'enregistrements de concerts radiodiffusés.

Pour plus de détails voir par exemple la page en allemand de Wikipedia, ou pour encore plus de détails  les splendides pages que  Tohru Kobayashi lui dédie.
Retour au répertoire Carl SCHURICHT