Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Veuillez cliquer ici pour accéder à mon RSS FEED
Veuillez cliquer ici pour m'emvoyer un message avec vos remarques!
Haut de page
Retour sur la page d'accueil de mon site - OUVRE UNE NOUVELLE FENÊTRE)
Recto de la pochette du disque MMS-192, cliquer pour une vue agrandie
Étiquette recto du disque MMS-192, cliquer pour une vue agrandie
Étiquette verso du disque MMS-192, cliquer pour une vue agrandie
Qu'est-ce-que c'est toute cette musique?! Peux pas finir ma toilette en paix?!
Mais... dis donc... ces oiseaux qui gazouillent semblent bien appétissants...
Kopf Bild Rivoli Gianfranco 155 250
Peter TSCHAIKOWSKI
4 pièces du ballet «La belle au bois dormant», Op. 66
Orchestre des Concerts de Paris
Gianfranco RIVOLI
MMS-192

«La Belle au bois dormant», Opus 66, est un ballet en un prologue, trois actes et cinq tableaux que Peter Tschaikowski composa en 1888, sur une idée de Ivan Vsevolojski, le directeur des Théâtres impériaux de Saint-Pétersbourg, inspiré du conte de Charles Perrault et des frères Grimm. Il fut donné en première audition publique le 15 janvier 1890 au Théâtre Mariinsky de cette ville, sur une chorégraphie de Marius Petipa.

Une courte description des 4 pièces rassemblées sur cette face du disque:

- No 1 du Prologue, «Marche. Moderato»

"[...] «Le baptême de la Princesse Aurore. Fête au palais du roi [Florestan XIV, hommage royal au Roi Soleil comme au Tsar Alexandre III]» Une mélodie de marche élégante, tout d’abord retenue, introduit les courtisans, avec des accents contrastés pour le maître de cérémonie, Catalabutte, avant de monter vers un sommet: l’entrée du roi et de la reine. [...]"

- 3 extraits du No 3 du Prologue, Pas de six: «Adagio. Andante – Allegro vivo», (04:43:800) Variation IV «Canari qui chante. Moderato» et (05:17:300) Variation V «Violente. Allegro molto vivace»

Les diverses parties de cette pièce sont jouées quasiment enchaînées: les minutages donnés ci-dessus et ci-dessous entre () sont ceux du début de la partie en question dans cette pièce

"[...] «Les Fées descendent pour présenter leurs dons» au bébé princesse. Un thème de clarinette étrangement poignant domine l’Adagio de l’Intrada, étroitement apparenté à la musique de la Fée des Lilas, avant que Tchaïkovski le transforme en un Allegro vivo tourbillonnant. Les six variations sont des études miniatures dans des tonalités, des tempos et des sonorités contrastés. [...] Le «Canari qui chante», fée de l’éloquence, babille au piccolo et dans d’autres fréquences aiguës, tandis que la vigueur de Violente, au tempérament vif, comporte des échos excentriques de clarinette. [...]"

- No 25, 3e acte, Pas de quatre (Cendrillon, Prince Fortuné, L’Oiseau Bleu, La Princesse Florine): «Adagio», (02:01:900) Variation I «Cendrillon et Prince Fortuné. Allegro (Tempo di Valse)», (02:55:600) Variation II «L’Oiseau Bleu et la Princesse Florine. Andantino» et (03:37:600) «Coda. Presto»

"[...] À l’origine, Tchaïkovski voulait commencer ce numéro par un échange entre l’Oiseau bleu et sa bien-aimée Princesse Florine d’une part – des arabesques et gazouillements d’une simplicité ineffable entre la flûte et la clarinette dans l’introduction Adagio et la seconde variation – et Cendrillon et son Prince Fortuné d’une autre, bondissant en exultant dans la Variation I, avant de chasser leurs inquiétudes dans la Coda. [...]"

- No 30, 3e acte, «Apothéose. Andante molto maestoso»

C'est la pièce terminant le ballet: "[...] Tout le monde salue le «Roi Soleil» imaginaire Florestan, comparé en 1890 à Apollon, sur une musique qui reprend la vieille mélodie française «Vive Henri Quatre» en forme d’hymne. Lorsque cette mélodie réapparaîtra dans la musique de Tchaïkovski, elle sera chantée par une vieille comtesse – peut-être centenaire –, évoquant avec tristesse ses jours de gloire, dans La Dame de pique. Ici s’achève notre histoire, auréolée de splendeur impériale. [...]"

Les citations ci-dessus proviennent d'un texte de David Nice - dans une traduction de Marie-Stella Pâris - publié en 2012 dans la brochure du CHSA 5113(2) de Chandos.


Dans l'enregistrement publié sur le verso de ce disque 10" MMS-192, Gianfranco RIVOLI dirige un orchestre nommé «Orchestre des Concerts de Paris»: cet orchestre apparaît assez souvent dans les enregistrements Concert-Hall&Co, ainsi que sur quelques autres labels, de cette époque. Ce doit avoir été une formation rassemblée uniquement pour l'occasion, voir par exemple cette page du site discogs.com, ainsi que cette page du site de la BNF, pour des liste de ces disques resp. rééditions sur CDs. Et malgré tout, il n'est pas possible de trouver des informations concrètes sur la nature de cet orchestre: si une personne visitant cette page devait en savoir plus, toutes informations m'intéressent -> Vos remarques!

Cette face du disque MMS-192 ne semble pas avoir été rééditée sur d'autres disques.

Voici donc...


Peter Tschaikowski, 4 pièces du ballet «La belle au bois dormant», Op. 66, Orchestre des Concerts de Paris, Gianfranco Rivoli, MMS-192

   1. Prologue, No 1, Marche           03:48 (-> 03:48)
   2. Prologue, No 3, Pas de six       06:24 (-> 10:12)
   3. Acte 3, No 25, Pas de quatre     04:56 (-> 15:08)
   4. Acte 3, No 30, Apothéose         02:31 (-> 17:39)

Provenance: MMS-192

que vous pouvez obtenir en....

pour un téléchargement libre, depuis mon site

4 fichiers FLAC, 2 fichiers CUE (*) et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

(*) 1 fichier CUE pour les fichiers décomprimés en WAV et 1 fichier CUE pour les fichiers comprimés FLAC, si votre logiciel peut utiliser directement les fichiers FLAC.

Étiquette recto du disque 10" MMS-192


Étiquette verso du disque 10" MMS-192



Qu'est-ce-que c'est toute cette musique?! Peux pas finir ma toilette en paix?!


Mais... dis donc... ces oiseaux qui gazouillent semblent bien appétissants...