Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Veuillez cliquer ici pour accéder à mon RSS FEED
Veuillez cliquer ici pour m'emvoyer un message avec vos remarques!
Haut de page
Retour sur la page d'accueil de mon site - OUVRE UNE NOUVELLE FENÊTRE)
Nikita MAGALOFF, Paris, mai 1937, photo provenant du site ParisEnImages, cliquer pour voir l'original et sa référence
Nikita MAGALOFF, Paris, mai 1937, photo provenant du site ParisEnImages, cliquer pour voir l'original et sa référence
Nikita MAGALOFF, Paris, mai 1937, photo provenant du site ParisEnImages, cliquer pour voir l'original et sa référence
Nikita MAGALOFF, Paris, mai 1937, photo provenant du site ParisEnImages, cliquer pour voir l'original et sa référence
Kopf Bild Magaloff Nikita 155 250
Les portraits de Nikita MAGALOFF à gauche et à droite proviennent du site ParisEnImages: cliquer sur les photos pour voir les originaux et leurs références exactes!

08.02.1912, St-Pétersbourg - 26.12.1992, Vevey
Pianiste et pédagogue d'origine russe, de nationalité suisse
     Nikita Magaloff vient d'une famille noble, qui côtoyait beaucoup les artistes de Saint-Pétersbourg - sa mère et son oncle étaient de très bons pianistes amateurs. En 1918, en fuite devant la révolution russe, il émigre avec ses parents en Finlande, puis à Paris, où il fut l'élève d'Isidore Philipp et d'Alexander Ziloti au Conservatoire - dont il sortit avec le premier prix.
Il travailla la composition avec Sergej Prokofjew, qui était un ami de sa famille et qui s'était également réfugié à Paris, et compléta sa formation auprès d'autres pianistes, ainsi qu'avec le violoniste Joseph Szigeti.
Il fut particulièrement soutenu par Maurice Ravel, qui encouragea le jeune pianiste à étudier plus intensivement la musique contemporaine.

Photo de la collection du «Hans Adler Memorial music museum at Witwatersrand University, South Africa», Autographe de Nikita Magaloff à Hans Adler lors de sa tournée en Afrique du Sud, août 1954

Quelques repères:

- 1939, Nikita Magaloff épouse Irène Szigeti (la fille de Joseph Szigeti), ils s'établissent vers Montreux dans le village de Clarens, où ils vont rester dix ans. Pendant les années de guerre il donne de nombreux concerts en Suisse, par exemple avec Ernest Ansermet et Pierre Colombo. Au début des années 1950, il commence d'enregistrer pour le disque, Decca et la Guilde internationale du disque, plus tard Philips.

- 1949, commençe à enseigner en reprenant la classe de Dinu Lipatti au Conservatoire de Genève - jusqu'en 1958, afin de se consacrer à sa carrière de soliste à travers le monde; il continua toutefois d'enseigner durant toute sa vie, à Paris, à Sienne, à Taormine, ou chez lui à Montreux. Parmi ses disciples on peut mentionner Martha Argerich, Alexander Lonquich, Michel Dalberto, Philippe Cassard, Sergio Calligaris.

- 1956, citoyenneté suisse après s'être établi en 1949 dans la Maison de l'Élysée, à Céligny

- 1974, après avoir vécu quelques années à Coppet, la famille Magaloff retourne à Clarens

     En 2002, un fonds Nikita Magaloff est créé à la section des archives musicales de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne (BCUL).

     Pour plus d'informations voir avant tout cette page de la BCUL, et les références qui y sont données.

Un cliq sur la photo ci-dessous conduit à une courte vidéo du site NotreHistoire.ch:
Nikita Magaloff raconte quelques souvenirs sur Ernest Ansermet, un extrait de la vidéo «Ansermet au jour le jour», une émission de Guy Ackermann (journaliste) et Jean-Claude Diserens (réalisateur) diffusée par la TSR le 11 novembre 1983, pour le 100e anniversaire de la naissance d'Ernest Ansermet



Retour au répertoire Nikita MAGALOFF