Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Veuillez cliquer ici pour accéder à mon RSS FEED
Veuillez cliquer ici pour m'emvoyer un message avec vos remarques!
Haut de page
Retour sur la page d'accueil de mon site - OUVRE UNE NOUVELLE FENÊTRE)
Armin JORDAN, cliquer pour une vue agrandie et la référence de cette photo
Armin JORDAN, cliquer pour une vue agrandie et la référence de cette photo
Armin JORDAN, cliquer pour une vue agrandie et la référence de cette photo
Armin JORDAN, cliquer pour une vue agrandie et la référence de cette photo
Kopf Bild Jordan Armin 155 250
Portraits de Armin JORDAN à gauche et à droite: cliquer sur les photos pour des vues agrandies et les références!

Courte biographie
9 avril 1932, Lucerne - 20 septembre 2006, Zürich
Chef d'orchestre de nationalité suisse

Né à Lucerne, Armin Jordan déménage en 1943 avec sa famille pour Fribourg, où il va faire la presque totalité de ses études: maturité au Collège Saint-Michel, études de lettres, droit et théologie à l'Université de Fribourg, puis de musique au Conservatoire de Fribourg. Entretemps - en 1949 - il fonde l'orchestre Pro Musica. En 1953, il obtient un diplôme de piano. Il part ensuite pour Genève et Lausanne, étudie entre autres la direction d'orchestre avec Hans Haug, travaille l'accompagnement d'opéra à Genève avec Maroussia Le Marc'hadour.

1957 - 1963, chef d'orchestre au Théâtre municipal de Bienne-Soleure
1963 - 1968, premier chef d'orchestre à l'Opéra de Zurich
1964, chef d'orchestre à l'Opéra de Bâle
1969 - 1971, directeur artistique de l'Opéra de Saint Gall
1971 - 1989, directeur musical de de l'Opéra de Saint Gall
1973 - 1985, directeur musical de l'Orchestre de chambre de Lausanne (OCL), succédant à Victor Desarzens
1982, joue le rôle d'Amfortas (sans le chanter, toutefois), dans le film Parsifal de Hans-Jürgen Syberberg
1985 - 1997, directeur artistique et musical de l'Orchestre de la Suisse romande (OSR)
1985 - 1999, tournées avec l'OSR au Japon, aux Etats-Unis, à Buenos Aires
1986 - 1992, chef d'orchestre invité de l'Ensemble orchestral de Paris
1990, prix Max Petitpierre
1992, grand prix de la Nouvelle académie du disque de Paris
1996, médaille "Genève reconnaissante"
1997, décide de ne diriger plus qu'en chef invité
2000, reçoit la Légion d'honneur française
2006, chef d'orchestre d'honneur de l'orchestre du Théâtre de Bâle

Son fils, Philippe Jordan, est également chef d'orchestre.

Pour plus d'informations voir avant tout cette page de la BCUL , ainsi que les références qui y sont données.


Retour au répertoire Armin JORDAN




Armin JORDAN, cité de cette page du site de Notre Histoire, Armin Jordan succède à Victor Desarzens à l'Orchestre de Chambre de Lausanne, ASL Lausanne DR, Creative Commons BY-NC-ND




Armin JORDAN, 1981
photo de presse ERATO publiée entre autres dans le coffret Erato STU 71430




Armin JORDAN
photo de presse ERATO publiée entre autres dans l'album Erato NUM 750202




Armin JORDAN
Date ??, photographe ??, lieu ?? si une personne visitant cette page devait en savoir plus, toutes informations m'intéressent -> Vos remarques!