Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Veuillez cliquer ici pour accéder à mon RSS FEED
Veuillez cliquer ici pour m'emvoyer un message avec vos remarques!
Haut de page
Retour sur la page d'accueil de mon site - OUVRE UNE NOUVELLE FENÊTRE)
Arthur Honegger avec son épouse Andrée Vaurabourg dans leur Bugatti, vers 1950, ParisEnImages © Boris Lipnitzki/Roger-Viollet, Cliquer sur la photo pour l'original et ses références
Arthur HONEGGER, Paris, 1949, ParisEnImages © Boris Lipnitzki/Roger-Viollet, Cliquer sur la photo pour l'original et ses références
Arthur Honegger avec son épouse Andrée Vaurabourg dans leur Bugatti, vers 1950, ParisEnImages © Boris Lipnitzki/Roger-Viollet, Cliquer sur la photo pour l'original et ses références
Arthur HONEGGER, Paris, 1949, ParisEnImages © Boris Lipnitzki/Roger-Viollet, Cliquer sur la photo pour l'original et ses références
Kopf Bild Honegger Arthur 155 250
Les portraits d' Arthur HONEGGER à droite et à gauche proviennent du site ParisEnImagescliquer sur les photos pour voir les originaux et leurs références. 
Arthur HONEGGER
Entretiens avec Bernard GAVOTY
Paris-Inter / Radiodiffusion-Télévision française (RTF)
1950/1951

Suite au succès des entretiens-feuilletons littéraires de la Radio française dans les années cinquante, Bernard Gavoty commença sur Paris-Inter, le 18 octobre 1950, une série d'entretiens sur la musique avec Arthur Honegger:

"[...] La chaîne nationale canalisant les entretiens littéraires, Paris-Inter a lancé les entretiens musicaux. Chaque semaine (1) M. Bernard Gavoty rencontre M. Arthur Honegger et lui demande fort pertinemment de s'expliquer sur son oeuvre. Même si l'on n'a jamais entendu le Roi David ou Antigène, ces Mémoires d'un compositeur sont très attachants. Pas un grain de pédantisme, pas de complaisance envers soi-même. Le ton reste direct, enjoué. M. Honegger nous explique comment il travaille patiemment, loin des extases et des fureurs d'un Berlioz par exemple. Il avoue qu'il est très long à se mettre en train, reprenant à son compte l'idée qu'il entre dans sa musique un quart d'inspiration et trois quarts de transpiration.

"La production musicale s'apparente à celle de la cafetière, avoue-t-il. Sur le filtre on met de la poudre de café: c'est l'idée musicale. L'eau bouillante c'est l'inspiration. De tout cela il sort un jus. Ce qui est important c'est évidemment la nature de l'idée musicale et non l'eau." Cet éclairage très familier, dont aucun critique n'aurait osé se servir, n'est-il pas le plus pénétrant ?

(1) Tous les mercredis, à 20 h. 55, sur Paris-Inter.
[...]" cité de l'article «La vogue des "entretiens" et les confidences de M. Arthur Honegger», Pierre Drouin, LE MONDE, 07.12.1950, page 13.

De ces dix entretiens, j'en ai localisé - pour le moment (décembre 2018) - trois, grâce aux archives de la Radio Télévision Suisse Romande RTSR, et qui sont également proposés en license «Creative Commons BY-NC-ND» sur le site notrehistoire.ch, voir cette page.



Vous pouvez télécharger ces entretiens en...

pour un téléchargement libre, depuis mon site

3 fichiers FLAC, 2 fichiers CUE (*) et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

(*) 1 fichier CUE pour les fichiers décomprimés en WAV et 1 fichier CUE pour les fichiers comprimés FLAC, si votre logiciel peut utiliser directement les fichiers FLAC.

Retour au répertoire Arthur HONEGGER