Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Veuillez cliquer ici pour accéder à mon RSS FEED
Veuillez cliquer ici pour m'emvoyer un message avec vos remarques!
Haut de page
Retour sur la page d'accueil de mon site - OUVRE UNE NOUVELLE FENÊTRE)
Heinz HOLLIGER, peut-être à l'époque du Concours de Genève 1959, Cliquer sur la photo pour une vue agrandie et les références
Heinz HOLLIGER en 1962, photo citée de la page https://books.openedition.org/contrechamps/1797?lang=fr, Cliquer sur la photo pour une vue agrandie et les références
Heinz HOLLIGER à Lucerne, Heinz Blättler/Archiv LUCERNE FESTIVAL, photo citée de la page https://blog.lucernefestival.ch/blog/2014/05/21/herzlichen-glueckwunsch-heinz-holliger-wird-75/, Cliquer sur la photo pour une vue agrandie et les références
Kopf Bild Holliger Heinz 155 250
Courte biographie
21 mai 1939, Langenthal -
Hautboïste, compositeur, chef d'orchestre, musicologue
et pédagogue de nationalité suisse

Quelques points forts de sa vie:

- études aux Conservatoires de Berne et de Bâle - hautbois avec Émile Cassagnaud, composition avec Sándor Veress et piano avec Sava Savoff
- complète sa formation musicale au Conservatoire National Supérieur de Musique et de danse de Paris, hautbois avec Pierre Pierlot, composition chez Pierre Boulez, piano chez Yvonne Lefébure
- 1953 premières compositions (musique de chambre, Lieder, musique de scène)
- 1959 début de carrière comme hautbois-solo à la Basler Orchester-Gesellschaft, jusqu'en 1963.
- 1959 premier prix du concours international de Genève
- 1961 premier prix «Internationaler Musikwettbewerb der ARD, München»
- 1961 - 1963 cours de composition chez Pierre Boulez
- 1963 - 1965 composition de «Der magische Tänzer»
- 1965 nommé professeur au Conservatoire de musique de Fribourg-en-Brisgau en Allemagne
- 1970 composition de «Pneuma»: "[...] körperliches Erleben des Atemvorganges, auf die "riesige Lunge" (Holliger) des Bläserensembles übertragen, treibt die Geräuschmusik zum klanglichen Extrem und zur physischen Grenze: Zerstörung (Tod) [...]"
- 1975 «ständiger Gastdirigent» du «Basler Kammerorchester», l'orchestre fondé par Paul Sacher
- 1975 commence de s'intéresser à Hölderlin, composition du premier cycle «Jahreszeiten»
- 1976- 1977 «Come and go / Va et vient / Kommen und Gehen»: "[...] multiple Figuren auf dreigeteilter Bühne in drei Sprachen, Text von Samuel Beckett [...]"
- 1978 commence de composer ses «Übungen zu Scardanelli» avec «Sommerkanon IV»
- 1978 - 1979 2e et 3e cycles des «Jahreszeiten»
- 1980 - 1983 «(t)air(e)» pour flûte, "[...] später der Fokus des Scardanelli-Zyklus, zu lesen als "taire" ("verschwiegen"), "air" ("Arie", "Lied", aber auch "Luft", "Atem"), "te" ("Dich")[...]"
- 1980 élu membre de l'Académie des arts de Berlin
- 1985 Prix de composition du «Schweizerischer Tonkünstlerverein»
- 1985 "[...] Als eine Art Klangtagebuch werden die Scardanelli-Hölderlin-Werke ("Die Jahreszeiten", "(t)air(e)", "Übungen zu Scardanelli") zum "Scardanelli-Zyklus" zusammengefasst, eine Musik, "bei der eine Starrheit da ist, fast eine Paralyse" (Holliger) [...]"
- 1986 "[...] Zwei Liszt-Transkriptionen": Versuch, "Liszts von allen harmonischen Fesseln befreite Spätwerke in meine eigene Sprache hinüberzuschreiben [...]"
- 1987 Prix Léonie-Sonning à Kopenhagen
- 1987 avec Jürg Wyttenbach et Rudolf Kelterborn fondation du «Basler Musikforum». Avec le pianiste András Schiff il fonde les «Ittinger Pfingstkonzerte»
- 1988 «Kunstpreis der Stadt Basel», «Frankfurter Musikpreis»
- 1990 - 1991 «Beiseit»: 12 Lieder nach Gedichten von Robert Walser
- 1990 «Korrespondierendes Mitglied in der Bayerischen Akademie der Schönen Künste»
- 1991 «Ostinato funebre», dernière contribution au cycle «Scardanelli»
- 1991 «Ernst von Siemens Musikpreis»
- 1992 - 1993 «(S)irat(ó)», Monodie für großes Orchester, zu lesen als "Sirató" (ungarisch: "Totenklage", "Klagegesang") und "irato" (italienisch: "zornig")
- 1993 -1994 «Composer-in-Residence» de l'Orchestre de la Suisse Romande
- 1994 Prix de composition de la Fondation Prince Pierre de Monaco pour (S)irató
- 1994 - 1995 Prix de la critique Premio Abbiati pour son cycle Scardanelli
- 1995 Composition du concerto pour violon et orchestre
- 1996 «Ehrenmitglied der Wiener Konzerthausgesellschaft»
- 1998 «Verleihung der Ehrendoktorwürde der Universität Zürich»
- 1998 «Composer-in-Residence» des Luzerner Festwochen
- 1998 - 2001 dirige l'Orchestre de Chambre de Lausanne
- 1999 «Kulturpreis der Stadt Langenthal»
- 2002 «Composer-in-Residence» des «Sommerlichen Musiktagen Hitzacker»
- 2002 Grammy Award dans la catégorie «Producer of the Year, Classical»
- 2002 MIDEM Classical Award pour son concerto pour violon «Hommage à Louis Soutter»
- 2004 «Preis der deutschen Schallplattenkritik»
- 2004 «Special Composer» des «Schwetzinger Festspielen»
- 2005 «Composer-in-Residence» de la Cité de la musique, Paris
- 2006 reçoit le prix «Echo Klassik»
- 2007 «Composer-in-Residence» du «Rheingau Musik Festival»
- 2007 «Zürcher Festspielpreis» dans la cadre des «Festspiele Zürich» (décerné pour la première fois)
- 2008 «Rheingau Musikpreis»
- 2010 Grand Prix du Disque
- 2010 «Composer-in-Residence» du Festival de Zermatt
- 2012 «Mittelpunkt Salzburg contemporary» du Festival de Salzburg
- 2015 reçoit le premier Grand Prix Suisse de Musique
- 2016 membre de l'«American Academy of Arts and Sciences»
- 2017 «Robert-Schumann-Preis» de la Ville de Zwickau
- 2018 Opera Lunea: «Uraufführung des Jahres» de la revue Opernwelt
- 2018 Ordre allemand «Pour le Mérite für Wissenschaften und Künste»

Parmi ses élèves, on peut citer Klaus Becker, Christian Hommel, Thomas Indermühle, Diethelm Jonas, Omar Zoboli, Emanuel Abbühl, Hans Elhorst, Jochen Müller-Brincken, Rosemary Yiameos.

Heinz Holliger est certainement l'un des hautboïstes les plus célèbres, de nombreux compositeurs (Berio, Carter, Ferneyhough, Ligeti, Lutoslawski, K. Meyer, Messiaen, Penderecki, Toru Takemitsu) lui ont dédié des oeuvres dont il a assuré la création. Pour une liste de ses propres oeuvres, voir cette page du site de.schott-music.com, plus particulièrement ce fichier PDF.

Retour au répertoire Heinz HOLLIGER



Heinz HOLLIGER, peut-être à l'époque du Concours de Genève 1959: je n'ai pu trouver aucunes informations sur cette photo - si une personne visitant cette page devait en savoir plus, toutes informations m'intéressent -> Vos remarques!