Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Veuillez cliquer ici pour accéder à mon RSS FEED
Veuillez cliquer ici pour m'emvoyer un message avec vos remarques!
Haut de page
Retour sur la page d'accueil de mon site - OUVRE UNE NOUVELLE FENÊTRE)
Recto de la pochette du disque CH 54 S, cliquer pour une vue agrandie
Étiquette recto du disque CH 54 S, cliquer pour une vue agrandie
Étiquette verso du disque CH 54 S, cliquer pour une vue agrandie
Recto de la pochette du disque MMS-500, cliquer pour une vue agrandie
Étiquette recto du disque MMS-500, cliquer pour une vue agrandie
Étiquette verso du disque MMS-500, cliquer pour une vue agrandie
Kopf Bild Goehr 155 250
Ludwig van BEETHOVEN
Marche et Choeurs des «Ruines d’Athènes», Opus 113
Choeurs et Orchestre Philharmonique Néerlandais
Walter GOEHR
CHS 54 S et MMS-500, 1952

«Die Ruinen von Athen», op. 113 («Les Ruines d'Athènes») est une musique de scène composée par Ludwig van Beethoven en 1811, formée d'une ouverture et de huit pièces: voir par exemple cette page de Wikipedia pour plus de détails.
MMS 500 Recto F
Recto de la pochette du disque MMS-500
Une courte description citée d'un texte d'Armand Pieral publié sur le rabat intérieur de droite de la pochette du disque MMS-500 (Armand Pieral, 27.06.1897, Salonique (Grèce) - 17.07.1976, Romancier, essayiste et poète, journaliste, critique d'art et critique musical, traducteur et adaptateur - a aussi publié sous le pseudonyme Raphaël Miranda):

"[...] la Marche des Ruines d’Athènes nous mènera , tout naturellement, de Mozart à Beethoven. En effet, cette Marche a connu un peu le même sort que la Marche Turque de Mozart, extraite de la Sonate No 11 dont on ne joue, souvent, que ce seul morceau. De même, la Marche de Beethoven est extraite d’une musique de scène qu’il écrivit en 1811 pour la pièce d’un obscur écrivain du nom de Collin, laquelle serait aujourd’hui totalement oubliée sans la musique de Beethoven. Le thème de la Marche remonte d’ailleurs à 1809, lorsque Beethoven écrivit les Six Variations sur la Marche Turque, op. 76.
La partition des Ruines d’Athènes, comprend huit autres pièces, dont les plus jouées sont l’Ouverture et le Choeur enregistrés ici, et dont on goûtera l'élan sauvage et la puissance, parfaitement rendus par les Choeurs et l’Orchestre Philharmonique Néerlandais.
[...]"
CHS 54 S Recto
Recto de la pochette du disque CH 54 S
Le texte du choeur:

Du hast in deines Ärmels Falten
     Dans les plis de tes manches
Den Mond getragen, ihn gespalten.
     Tu as porté la lune, tu l'as divisée.
Kaaba! Mahomet!

Du hast den strahlenden Borak bestiegen
     Tu as monté la rayonnante Al-Borak,(*)
Zum siebenten Himmel aufzufliegen,
     Volé jusqu'au septième ciel,
Großer Prophet! Kaaba!

(*) La Borak (ou Bouraq) est une créature mythique chevauchée par Mahomet dans son voyage nocturne de La Mecque au Temple de Jérusalem, représentée sous la forme d'un cheval à buste de femme couronné d'un diadème. La première représentation serait l'oeuvre de Chcik-el-Ispahani, n l'an 961 ap. J.C.
MMS 500 Etiquette 1 65c2fc
Étiquette recto du disque MMS-500
Dans les extraits des «Ruines d’Athènes» publiés sur ces deux disques, Walter GOEHR dirige un orchestre nommé «Orchestre Philharmonique Néerlandais»: c'est un orchestre formé pour l'occasion - qui apparaît très souvent sur les disques Concert Hall & Sociétés affiliées - et non d'un précurseur de l'orchestre portant actuellement ce nom (Nederlands Philharmonisch Orkest), fondé bien plus tard, en 1985.
D'après cette page de Wikipedia c'est l'Orchestre Symphonique d'Utrecht (dont le chef à cette époque était Paul Hupperts) qui formait l'essentiel de ce «Netherlands Philharmonic Orchestra».

La musique de scène complète était parue auparavant - en décembre 1952 selon la discographie Concert Hall de John Hunt - sur le disque Concert Hall CHS 1158 (resp. Nixa CLP 1158). L'ouverture fut reprise sur le disque MMS 2085.

Une restauration faite par David Gideon peut être librement téléchargée sur cette page de son site, resp. sous ce lien (ReDiscovery RD 108, Beethoven: Ruins of Athens, Knight's Ballet, Witt: Symphony in C Jena, fichiers mp3 320 kbps).
CHS 54 S Etiquette 2 65c2fc
Étiquette verso du disque CH 54 S
En comparant les enregistrements publiés sur le MMS-500 avec ceux du CHS 54 S, je me suis aperçu que sur le MMS-500 la reprise de la 2e partie du choeur a été coupée, certainement pour une raison de place. C'est pourquoi le fichier ZIP contient les enregistrements des deux disques - pour la marche les enregistrements sont toutefois identiques.

Voici donc...


Ludwig van Beethoven, Marche et Choeurs des «Ruines d’Athènes», Opus 113, Choeurs et Orchestre Philharmonique Néerlandais, Walter Goehr, 1952

01. (04) Chor der Derwische - Allegro, ma non troppo CHS 54 S 02:21
02. (05) Marcia alla turca - Vivace CHS 54 S                  01:35
03. (04) Chor der Derwische - Allegro, ma non troppo MMS-500  01:42
04. (05) Marcia alla turca - Vivace MMS-500                   01:35

Provenance: CHS 54 S et MMS-500

que vous pouvez obtenir en....

pour un téléchargement libre, depuis mon site

4 fichiers FLAC, 2 fichiers CUE (*) et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP

(*) 1 fichier CUE pour les fichiers décomprimés en WAV et 1 fichier CUE pour les fichiers comprimés FLAC, si votre logiciel peut utiliser directement les fichiers FLAC.


CHS 54 S Etiquette 1 65c2fc
Étiquette recto du disque CH 54 S


MMS 500 Etiquette 2 65c2fc
Étiquette verso du disque MMS-500