Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Veuillez cliquer ici pour accéder à mon RSS FEED
Veuillez cliquer ici pour m'emvoyer un message avec vos remarques!
Haut de page
Retour sur la page d'accueil de mon site - OUVRE UNE NOUVELLE FENÊTRE)
Louis de FROMENT, de 1958 à 1980 chef du Grand orchestre symphonique de Radio Luxembourg, avec Alois SPRINGER, violon-solo et second chef de l'orchestre (1965 - 1969), cliquer pour une vue agrandie
Louis de FROMENT, date ??, photographe ??, lieu ??, cliquer pour une vue agrandie
Vanya ELIAS-JOSÉ, pianiste, avec Louis De FROMENT à Santiago, Chili, 1978, après l'interprétation de 2e concerto de Camille Saint-Saens, cliquer pour une vue agrandie
Kopf Bild Froment Louis de 155 250
Courte biographie
05.12.1921, Toulouse - 19.08.1994, Cannes
Chef d'orchestre de nationalité française

Louis de Froment est issu d'une famille noble appartenant à la noblesse de la Marche (Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du xixe siècle, tome 19, pages 312 à 314)

Après des études musicales (violon, flûte, harmonie) au conservatoire de Toulouse, Louis de Froment continue d'étudier au conservatoire de Paris, avec Louis Fourestier, Eugène Bigot et André Cluytens. Il obtient un 1er prix de direction d'orchestre en 1948.

L'année suivante, il forme l'orchestre du Club d'Essai de la Radio française, destiné à faire connaître des jeunes compositeurs, puis fonde son propre orchestre de chambre.

Louis de Froment est ensuite engagé comme directeur musical des casinos de Cannes et Deauville, jusqu'en 1956, ainsi qu'au Casino de Vichy (1953-1969). Dans les années 1958-1959 il est en plus chef permanent de l'orchestre de chambre de la Radio à Nice, puis est nommé à l'Opéra-Comique.

Son activité qui est resté la plus connue est celle de chef permanent de l'Orchestre symphonique de Radio-Télé-Luxembourg, de 1958 à 1980, dont il reste ensuite principal chef invité.

Source: Alain Pâris, Dictionnaire des interprètes et de l'interprétation musicale depuis 1900, édition 2004
Retour au répertoire Louis de FROMENT



Louis de FROMENT, de 1958 à 1980 chef du Grand orchestre symphonique de Radio Luxembourg, avec Alois SPRINGER, violon-solo et second chef de l'orchestre (1965 - 1969)

Louis de FROMENT, de 1958 à 1980 chef du Grand orchestre symphonique de Radio Luxembourg, avec Alois SPRINGER, violon-solo et second chef de l'orchestre (1965 - 1969)



Louis de FROMENT, date ??, photographe ??, lieu ??

Louis de FROMENT, date ??, photographe ??, lieu ??: si une personne visitant cette page devait en savoir plus, toutes informations m'intéressent -> Couriel!



Vanya ELIAS-JOSÉ, pianiste, avec Louis De FROMENT à Santiago, Chili, 1978, après l'interprétation de 2e concerto de Camille Saint-Saens

Vanya ELIAS-JOSÉ, pianiste, avec Louis De FROMENT à Santiago, Chili, 1978, après l'interprétation de 2e concerto de Camille Saint-Saens