Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Veuillez cliquer ici pour accéder à mon RSS FEED
Veuillez cliquer ici pour m'emvoyer un message avec vos remarques!
Haut de page
Retour sur la page d'accueil de mon site - OUVRE UNE NOUVELLE FENÊTRE)
Victor Desarzens dirigeant son Orchestre de Chambre de Lausanne. Le photographe est Patrice Tourenne, Paris
Victor Desarzens dirigeant l'OCL en 1958
Kopf Bild Desarzens 155 250
Photo illustrant l'en-tête:  Victor Desarzens dirigeant Le Vin Herbé de Frank Martin en 1964, Église Saint-François, Place Saint-François 10, 1003 Lausanne, une photo de Jacques Thévoz.
Portraits à gauche:
* 1964,  Victor Desarzens dirigeant son Orchestre de Chambre de Lausanne. Le photographe est Patrice Tourenne, Paris.
* 1958,  Victor Desarzens dirigeant son Orchestre de Chambre de Lausanne

Ces trois photos sont présentées ici avec l'aimable autorisation de sa fille Martine Desarzens, tous droits réservés.
Courte biographie
27.10.1908 - 13.02.1986
Violoniste et chef d'orchestre de nationalité suisse

Ce n'est qu'une très courte biographie: pour plus de détails sur la vie de Victor Desarzens - et surtout pour une splendide collection de photos proposée par l'une de ses filles Martine Desarzens - voir  les pages du groupe Victor Desarzens sur  notrehistoire.ch.

Victor Desarzens est né à Château-d'Oex (canton de Vaud). Aussi bien son père - Charles, maître-boulanger - que sa mère - Ida Sumi - n'avaient pas de formation musicale, mais étaient très sensibles à la musique. Il avait un frère, Georges.

Après des études classiques à Yverdon-les-Bains et musicales à Lausanne (Conservatoire de Lausanne avec Denéréaz, Gagnebin et Fornerod - diplôme de concert en 1925 - et l'étude du violon avec le violoniste d'origine espagnole José Porta), il part pour Paris - avec son frère, qui a fait avec lui les mêmes études - pour se perfectionner auprès de Georges Enesco.

Il entre ensuite comme violoniste à l'Orchestre de la Suisse romande (OSR), qu'il quitte après quelques années, pour pratiquer de la musique de chambre. Il fonde un quatuor et un trio avec son frère Georges et donne en même temps des concerts de chambre avec Alfred Cortot.

En 1941 il crée pour Radio-Lausanne un ensemble qui donnera des concerts déjà à partir de 1942 et dont il va être le chef permanent à partir de 1953: l'Orchestre de Chambre de Lausanne (OCL). Il le dirige jusqu’en 1973 et en fait un orchestre d'excellente réputation. Parallèlement il devient en 1950 chef principal du Musikkollegium de Winterthur, poste qu’il occupe jusqu’en 1975 (son prédecesseur était Hermann Scherchen, qui avait dirigé cet orchestre pendant près de 30 ans, de 1922 à 1947).

Il fait de nombreuses tournées à l'étranger - surtout en compagnie de l'OCL, qui devient un ensemble réputé pour le répertoire baroque et la musique contemporaine.

Il fait partie, avec entres autres Ernest Ansermet et Armin Jordan, des chefs suisses ayant très fortement contribué à l'épanouissement de la vie musicale en Suisse, et plus particulièrement en Suisse romande.

Un fonds Victor Desarzens comprenant partitions, lettres, papiers personnels, etc., est conservé aux Archives de la Ville de Lausanne, rue du Maupas 47, 1004 Lausanne. Victor Desarzens a aussi offert à l'orchestre du Musikkollegium de Winterthur sa bibliothèque et sa correspondance avec de nombreux compositeurs et musiciens (notamment Stravinsky, Malipiero, Dallapiccola, Martinu, Messiaen, Ansermet, etc.).

Une excellente documentation vidéo peut être visualisée sous ce lien.

Pour une liste des enregistrements de Victor Desarzens disponibles à la Phonothèque Suisse, voir  sous ce lien.

Une splendide biographie a été écrite par Antonin Scherrer, disponible aux  Éditions Aire. Une autre biographie publiée à l'occasion des 50 ans de l'OCL: Portrait de Victor Desarzens, Nestlé SA, 1992. Elle n'est - à ma connaissance - plus disponible en librairie, mais on peut la trouver encore assez facilement en occasion. Elle est aussi parue dans une traduction allemande.


Retour au répertoire Victor DESARZENS